• ANIMAUX EN BOÎTE

    De petites maisons (Truffaut) mitoyennes

    pour accueillir des bêtes sauvages bien pacifiques.

    Le lion , pour l'instant, est bien tenu à l'écart.

    Mais, il se pourrait qu'il ne tarde pas trop à montrer son nez...

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, j'ai décidé de créer le mouvement HJS :

    HALTE AU JETABLE SYSTÉMATIQUE

      A ne pas confondre avec le JHS  (Jeunes Hommes Soumis) Ha! Ha! Ha.

    Je m'autoproclame Chef, d'abord.

    Ensuite, j'explique, pourquoi halte, pourquoi jetable, pourquoi systématique.

    Halte! parce que stop. Y'en a marre de voir  les déchets défigurer la nature.

    Et qu'est ce que cela coûte de se baisser de temps en temps pour ramasser un bout de plastique ou deux (même si ce n'est pas moi qui l'ai jeté)

    surtout qu'il existe plein d'idées pour transformer une crottouille en authentique trésor

    Ou si vous préférez :

    you can do amazing stuff with junk , yes you can!

    (dit en anglais avec l'accent américain ça sonne tellement bien...)

    Jetable! parce qu'au début je voulais le mot "jetage" : action de jeter, certes, mais mot qui est apparemment, rarement employé (dixit le Larousse)

    sauf, pour signifier, je cite:" un écoulement nasal purulent chez les animaux (chez l'homme aussi) observé surtout dans la morve". Bof, pas tip-top.

    Systématique! parce que justement, il faut bien en mettre un peu à la poubelle, on ne peut pas passer ses nuits à recycler déjà ses propres déchets: papa travaille, maman travaille, la bonne travaille, je travaille (les trois derniers ne font qu'un)

    Donc, voilà.

    Du coup, voici quelques uns des derniers objets qui ne sont pas partis à la poubelle:

     

    Halte au Jetable  Systématique

    Un très long banc qui devait être propriété de la commune, a été découpé en trois morceaux, dont un, fait toujours semblant d'être un banc (ci-dessus);

    les deux autres combinés aux restes d'une lourde porte abandonnée dans les bois font un rangement pour l'extérieur. Bon, j'ai triché: les parpaings sont neufs...

    Halte au Jetable  Systématique 

    oh! le joli réservoir d'eau pour arroser les petites plan-plantes qui ont soif dans leur petit pot-pot! Merci M. le fabricant d'adoucissant!

    Halte au Jetable  Systématique 

    Oh! les beaux rangements (idée Pinterest) !

     

    Halte au Jetable  Systématique

     

     

    Plus classe: une hausse pour ruche protège mon oseille (non, pas celle que l'on croit) de mes poules gratteuses...

    Halte au Jetable  Systématique 

    Mieux encore: une vieille cage surmonte un vieux tiroir sans fond pour mettre à l'abri la coriandre. 

     Halte au Jetable  Systématique

     

    Et un élément (je ne sais pas pas comment ça s'appelle) provenant d'une lessiveuse sert de perchoir à mes vieux pigeons, mais aussi de table de restaurant, l'hiver, pour les vrais oiseaux.

    Halte au Jetable  Systématique 

    D'autres objets n'ont pas (encore) trouvé le chemin de la poubelle,

    suite dans un  prochain épisode.

     

     


    votre commentaire
  • Des papiers bruns d'emballage ou papier kraft

    (il vaut mieux que ce soit solide!)

    pour fabriquer des têtes en papier, mais pas mâché...

    Il suffit de froisser le papier pour donner une forme,

    ainsi que, l'emplacement des yeux du nez et de la bouche.

    On fixe avec de la colle et des punaises

    sur du carton épais par exemple.

    Ensuite, on peinturlure suivant l'inspiration du moment.

    Moi, je me suis bien amusée,

    par contre, ma fille a vite expédié le truc

    en peignant le strict minimum.

    J'étais assez déçue .

    Tant pis, pour cette fois; mais,

    en ce qui me concerne,

    je recommencerai volontiers.

     

    Têtes de papier 

     

    Têtes de papier

     

    Têtes de papier

     

    L'idée a été prise dans un livre appartenant à une série d'ouvrages pour enfant, qui propose de fabriquer des objets par soi-même en s'inspirant de l'art traditionnel, ou dit primitif, de différents pays. Dans mon cas, je les ai trouvés à la bibliothèque municipale (mais pour l'instant je n'ai plus les références...)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Jeux de lettres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SANS COMMENTAIRES

     


    votre commentaire
  • Parfois, j'imprime, .... parfois, pas.

    Tout dépend de la technique employée.

    Sur une plaque en plexiglas, on étale plutôt généreusement de l'acrylique, on gratte, on racle par endroits, puis on applique une feuille dessus, on passe la main, sans trop écraser la feuille, puis on retourne et là...

     

    Ici, le félin est bien ressorti et la magie a opéré: un tête de lion s'est invitée en haut à gauche la feuille, j'ai juste eu à surligner un peu la gueule.

     

     Là, la magie n'a pas opéré, tant pis pour l’éléphant...

    Par contre avec des "fleurs", il y a plus de chances d'obtenir un résultat intéressant,

     

    et même, après une deuxième application.

    Après avoir découvert un tuto, https://www.youtube.com/watch?v=9hjWoREfMWM,

    sur la gravure de médium à l'aide d'un Dremel; je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer, sur un petit format (10x10 cm).

     

     

    Encore des plantes....

    Puis ma fille, se sentant inspirée, a voulu graver avec des gouges -aïe aïe les doigts- (mais tout c'est bien déroulé). Je mets quiconque au défi de deviner à quoi ressemblait le dessin à l'origine ( c'était juste avant Noël), mais le résultat lui a plu. Si bien, qu'on imprime une deuxième fois, elle fait des retouches de couleurs et on immortalise le tout,

    comme un pro.

     

     

    Et, pour le coup, restons dans l'esprit de Noël.

    J'ai recyclé des idées de pochoirs ( initialement, prévus pour décorer des fenêtres avec de la neige artificielle) en motifs à graver sur une sorte de lino-gomme bizarroïde (je ne me souviens plus du nom de ce matériau).

     

     

     

    Le papier n'a pas été idéalement choisi, mais bon, c'est un premier essai. On fera mieux pour Noël 2018.

    Par contre, sur le dos d'un rouleau de papier peint, l'encre a bien pris; à refaire.

    And last but not least!

    De la gravure sur transparent.

    En cherchant bien autour de soi, il est possible de récupérer sur des dossiers reliés et devenus inutiles, les couvertures, dont celles qui sont faites de transparents. On grave avec une pointe de compas ou un équivalent. Je me suis inspirée de vidéo de gravure sur plexiglas :  https://www.youtube.com/watch?v=7XnNpOmkcpA

    et sur lino : https://www.youtube.com/watch?v=BDmtGzSQsxY

    Pour l'instant, pas de grande composition en vue, mais c'était intéressant à faire.

     

    Parfois, j'imprime... 

     

    Parfois, j'imprime...

     

     

    Parfois, j'imprime...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires