• Je trie, je range, je jette... enfin pas toujours.

    Mais il était temps de trouver ce que je pouvais faire des dizaines de pochettes cartonnées plus ou moins usées, accumulées depuis plus de 10 ans et devenues maintenant inutiles.

    J'aime bien leurs couleurs douces, voire parfois un peu passées.

     

    Je trie, je range, je jetteJe trie, je range, je jette

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je redécoupe dedans de quoi faire des couvertures au format A4 afin de compiler mes photocopies,

    puis avec ce qui reste, donc avec le côté comportant les élastiques, je "refabrique" une pochette, mais petit format, où je range (enfin) mes cartes postales, par catégories, s'il vous plaît.

    Je trie, je range, je jette

     

     Je trie, je range, je jette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                            Et voilà, d'une pierre deux coups!

     

     

    Je trie, je range, je jette

     


    votre commentaire
  • Des fleurs comme dans un château.

    Suite à une idée prise sur Pinterest ou ailleurs,

    où la personne trempait dans du plâtre liquide des fleurs séchées,

    j'ai tenté la même chose mais avec mes fleurs en tissu,

    récupérées dans les poubelles de cimetière.

     Et pourquoi pas en rajoutant un peu de colorant vert....

     

    Il faut prévoir à l'avance un dispositif pour les faire sécher la tête en bas ou vers le haut en ayant auparavant pour certaines fleurs, utilisé des bâtons de brochettes pour les fixer dessus (en général ça tient).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'aime le côté "sculpté" que cela donne, un peu précieux....

    D'ailleurs, cela reste fragile, il ne faut pas trop par la suite les bousculer!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lors de mes premiers essais, je n'avais pas mis de colorant. Je trouvais que les fleurs en plâtre blanc toutes seules ça faisait un peu nu, aussi je les ai ajoutées à un bouquet de fleurs séchées déjà existant.

    J'ai trouvé que ça rendait pas mal à l'époque, mais en prenant la photo je me rends compte que le bouquet a bien mal vieilli (la poussière et les petites bêtes sont passées par là!) et il va être temps de le renouveler.

     


    votre commentaire
  • Il y a peu, je redécouvre une enveloppe des années 80 dont l'intérieur était imprimé de petites fleurs (je ne sais pas si ça se fait encore...)

    Une envie irrépressible de m'approprier ce motif me saisit,

    j’attrape du papier japonais, décalque, reporte sur ma gomme et grave, puis imprime.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis je poursuis avec des idées que j'avais déjà en tête

    depuis un moment.

    Je retravaille des photos à l'aide de "paint.net" afin d'en obtenir une photocopie

    à partir de laquelle je redessine une image en noir et blanc, que je grave.

     

     

     

     Le résultat laisse apparaître trop de zones noires inutiles, avec du Tipex je repasse sur ces zones que je préfère éliminer. Et je retente une impression qui me conviens mieux (image de droite ci-dessous).

     

    Envie de d'impressions

     

    Autre exemple:

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et mon stock de gomme à graver se retrouve à zéro!

     

     


    votre commentaire
  • Dans la série: "j'ai une grande envie de rangement, mais j'ai pas envie de tout jeter"

    après les vieux tubes de gouache,

    retour sur les grandes feuilles de dessins de la maternelle.

    Inspirés d'une vidéo

    https://www.youtube.com/watch?v=7fBKMbmMycA

    voici ce que ça donne:

     

    carnets récup façon origami

    carnets récup façon origami

     

     

     

     

     

     

     

     

    les dessins étaient au format A3

    les feuilles qui servent à faire les pages sont des feuilles A3 provenant d'un bloc Canson que l'on trouve en grande surface

     

     

     

    carnets récup façon origamicarnets récup façon origami

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme je voulais plus de pages que ce qui était indiqué dans la vidéo, j'ai répété trois fois l'opération de fabrication des pages,

    puis j'ai "inséré" les trois jeux de pages l'un dans l'autre comme sur la photo ci-contre,

    ça ne se voit peut être pas très bien... et j'ai poursuivi en pratiquant des rabats,

    pour laisser la possibilité de cacher un écrit ou de glisser une image.

     


    votre commentaire
  • A l'écoute de nos vieux tubes ...de gouache

    Que faire des vieux tubes de gouache?

    peintures dé-séchées,

    dures comme des cailloux parfois,

    tubes rabougris, percés.

    Bref, poubelle direct...?

    Que nenni! On va d'abord s'amuser

    à les dépiauter consciencieusement.

     

    vieux tubes de gouache

     

    les couleurs d'un côté, les carcasses métalliques de l'autre,

    et sur du papier à poncer (ici, noir à grain très fin),

    en frottant assez fermement pour certaines teintes,

    on parvient à déposer la couleur. Chouette!

    Par contre, surprise avec les verts:

    le vert clair se confond presque avec le jaune et

    le vert foncé devient un vert clair une fois sur le papier.

     

     

    vieux tubes de gouachevieux tubes de gouache

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires