• Mes fées-kitch

     

    Mes fées-kitch

    Des sortes de fétiches

    mi-fée mi-kitch

    dotés de pouvoirs très incertains

    conférés par des perles-in pin-pin,

    ou autres colifichets et brillants.

    Tout a commencé avec une très belle main en bois sculptée, ramenée par mon père d'un pays asiatique (lequel?). Elle n'avait ni tige ni socle, et comme elle est très fine, une fois posée sur un meuble j'avais l'impression de ne plus la voir. Alors pourquoi ne pas se la péter un peu, et la mettre sur un socle comme au musée? Avec un morceau scié de tringle et un bout de bois, le tour était joué! Et comme j'adore les perles de verre coloré et que je porte que très rarement de bijoux, je lui "prête" une de mes breloques choisie suivant l'humeur du moment 

     

    Mes fées-kitch

    Et cette tocade s'est poursuivie avec cette petite bonne femme en terre cuite, trouvée à Emmaüs, mais bon, le hasard fait que je n'ai pas trouvé d'autres merveilles à mon goût à mettre sur socle ( faut pas que ça devienne une manie non plus!).

    Mes fées-kitch 

     

    Par contre, alors qu'avant je ne regardais pas les statuettes souvenir provenant "peut être" de "quelque part" en Afrique, en voilà trois, qui en quelques mois d'intervalle me tapent dans l’œil. C'est, je crois leur air serein qui m'a séduite, mais il me semble aussi qu'elles me disaient:"Emmène moi chez toi, j'en a assez d'être noyé au milieu de toutes ces kitcheries !"

    "Oh la! Méfie toi" dis-je "on est toujours kitch pour quelqu'un... Mais, si tu es prêt à côtoyer mes plantes vertes et à porter des colliers de perles , alors c'est Ok."

    Mes fées-kitch
    Voilà mes trois adoptés!

    Par la suite, une promenade dans les bois m'a fourni de drôles de bâtons que les intempéries avaient déjà façonnés et que des vers avaient constellés de petits trous.

    L'un deux, avec sa "gueule en biais" est devenu fétiche, un fétiche un peu fantasque.

    Des anfractuosités présentes ont permis de loger des yeux et des éclats de miroir (un rétro cassé) et les fils de couleurs sont fixés dans les trous laissés par les vers.

     Je crois qu'il est là pour protéger ce qui reste d'un peu de folie en nous et rappeler le droit à la fantaisie!

    Mes fées-kitch

    Mes fées-kitch 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Suite à la visualisation des "Kirikou", j'ai proposé à ma fille de fabriquer un fétiche à partir de morceaux de bois. Elle m'a guidée pour l'assemblage puis elle s'est chargée de la peinture. Ensuite, nous avons décidé que ce serait le fétiche protecteur du jardin. 

    Mes fées-kitch 

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :